OBRA SAN RAFAEL L'oeuvre de San Rafael en Colombie 2018-10-03T15:09:40+00:00

OBRA SAN RAFAEL

L’Obra San Rafael est l’œuvre que les « dames de Saint-Raphaël » d’Antony, ont mis en place en Colombie.

En 1947, Mère Denise (mère supérieure à Antony) répond à l’appel de l’Evêque de Bogota en Colombie qui sollicite l’aide de l’œuvre de Saint-Raphaël. Il souhaite qu’une œuvre similaire soit entreprise en Colombie.

Une équipe missionnaire de la congrégation religieuse « des filles du cœur miséricordieux de Marie », qui est la congrégation à laquelle appartiennent les sœurs au service de l’œuvre de Saint-Raphaël, part fonder une structure d’accueil à Bogota.

L’objectif, conformément au projet associatif de l’association Saint-Raphaël est de favoriser la relation mère-enfant et de travailler à l’insertion sociale et professionnelle des jeunes filles-mères.

L’Obra San Rafael dispose de deux structures d’accueil ayant les mêmes missions à Bogota. Également, il y a un établissement dans les villes de Medellín, Cali, Barranquilla et Porto-Rico : jardins d’enfants, centre maternel et aussi des orphelinats. Les sœurs avaient recours à l’adoption en dernier ressort, pour offrir aux enfants un avenir et de meilleurs conditions de vie. Aujourd’hui,des parrainages sont organisés afin de garder unis la mère et l’enfant.

La contribution du ou des parrains/marraines permet de subvenir aux besoins d’une famille, de couvrir les frais de scolarité et les soins médicaux.

Les jeunes femmes accueillies participent aux frais courant dans la mesure de leur moyen. Chaque établissement de l’Obra San Rafael est financé par la vente des produits confectionnés dans les ateliers d’apprentissage (tricots, survêtements, boulangerie). Ces revenus ne suffisent pas et les dons provenant de l’étranger contribuent de façon essentiels au fonctionnement quotidien.

Le parrainage

L’Obra San Rafael a mis en place une solution de parrainage afin de soutenir la scolarité des enfants accueillis en Colombie. Le parrainage est un projet à long terme, un engagement moral que vous prenez auprès d’une mère et de son enfant. Il s’agit de contribuer au bien-être, au développement et à l’éducation d’un enfant.

Pour parrainer un enfant rien de plus simple !

1 euros par jour ou 30 euros par mois pour influencer positivement la vie d’un(e) petit(e) colombien(ne). En retour de votre générosité, vous recevez des nouvelles, des photos  par mail ou courrier postal, de l’enfant que vous parrainez. Certains parrains se lient aux enfants à qui ils rendent finalement visite en Colombie.

Témoignages de Parrains

« Le soir même ma décision était prise, j’allais devenir parrain!
Séparé en 2006, je voulais partager cette découverte avec mes filles.
Un moi après, j’ai reçu les photos de mon filleul Marco Antonio 5 ans.
Mes enfants Pauline 7 ans et Ania 12 ans lui donne beaucoup de nouvelles et s’intéresse beaucoup à la Colombie.
Cette expérience, pour moi est à la fois culturelle, mais aussi et surtout humaine. Cela me permet de monter à mes enfants que tout le monde n’a pas la chance qu’elles ont, d’avoir une maison, d’aller à l’école et qu’il est important d’être tolérant et de partager.
Merci à tous, j’espère vous avoir intéressé en évoquant mon histoire avec l’association San Rafael. »

Décidé le soir même

« Alexis et Marie, nos deux petits enfants étaient très curieux et avides d’apprendre sur ce beau pays. Depuis le parrainage, nous passons de nombreux moments ensemble, au musée, à regarder des films et reportages sur la culture d’Amérique Latine. Une vraie passion qui nous a tous beaucoup rapprochés. Nous sommes très proches de nos deux filleuls Julio et Gabriella, dont nous avons des nouvelles très souvent.
Nous sommes très heureux de pouvoir aider et apprendre en même temps.
Un grand merci à l’association qui aide tant d’enfants, qui après tout pourraient très bien être nos petits enfants. »

ça nous a rapproché

« Voilà 3 mois que je suis marraine d’une petite Colombienne, un vrai rayon de soleil. J’ai de ses nouvelles régulièrement et je lui envoie beaucoup de lettres, qu’elle peut lire avec sa maman.
Et qui sait peut être qu’un jour, je pourrais aller là voir en Colombie… »

Un jour j'irai la voir

Je parraine un enfant !

Tous les dons récoltés sont directement versés à l’œuvre à Bogota, puis attribué au compte de chaque enfant pour ses dépenses (frais de scolarité, de soins, fournitures…). L’association Saint-Raphaël à Antony conserve des liens étroits avec la congrégation en Colombie et met à l’honneur leur travail lors de la « journée Colombie » tous les deux ans. Mère Gertrude, présente les structures et les projets d’investissements. A cette occasion sont conviés les parrains, marraines et les enfants adoptés vivant en France ainsi que leurs familles.