Le Centre Parental prêt à recevoir les familles L’association Saint-Raphaël répond à un appel à projet du Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, sur la mise en œuvre des centres parentaux.

La création d’un Centre Parental vise à permettre à l’enfant de grandir avec ses deux parents, à aider le père et la mère à prendre leurs responsabilités parentales dans le quotidien dans le cadre d’un accueil sécurisant et protecteur pour leurs enfants.

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine souhaite la mise en œuvre de centres parentaux sur son territoire. Il s’agit de créer des places d’accueil parental, c’est-à-dire, des centres parentaux, par redéploiement au sein des centres maternels existants sur le territoire des Hauts-de-Seine, permettant l’accueil des couples parentaux avec leur enfant.

Aussi, l’A.V.V.E.J, l’Essor et Saint-Raphaël, les associations qui gèrent les centres maternels se sont vues proposer un cahier des charges répondant aux besoins exprimés. Il s’agit de proposer une offre collective qui couvrira les besoins de l’ensemble du territoire. Un travail collaboratif est envisagé sur ce projet expérimental. Un comité de pilotage réunissant les trois associations et le département sera mis en place avec pour prérogatives : l’étude inter-associatives des problématiques rencontrées, des actions de formation communes et le partage de compétences.

Les centres maternels proposent un accueil à des jeunes mères ou futures mères en difficulté économique et personnelle, jusqu’aux 3 ans de l’enfant. Aujourd’hui, le Conseil Départemental dispose de 5 centres maternels associatifs et départementaux. Il peut proposer 144 places d’accueil.

A contrario, le Conseil Départemental ne dispose d’aucune place d’accueil pour des couples confrontés à des difficultés d’hébergement et d’éducation, de sorte que les parents se retrouvent contraints de vivre séparément durant les 3 premières années de vie de l’enfant – une période clé dans la construction du lien familial. Cela nuit à la pérennité des couples et au lien père-enfant. Le projet d’un centre parental répond à une évolution des besoins.

Le S.A.E.F de l’association Saint-Raphaël a, depuis plusieurs années, adapté ses prises en charge pour inclure le père dans ses interventions. Le rôle et la place du père dans la vie de l’enfant sont évoqués dès l’entretien  de pré-admission. Ces questions font parties des objectifs de travail du S.A.E.F lors du projet d’accueil. La présence du père, considérée comme indispensable, au S.A.E.F a toujours été pensé pour que celui-ci voit son enfant en dehors de la présence de la mère.

Le S.A.E.F n’offrait pas aux parents la possibilité de partager le quotidien avec leur enfant. Conformément au cahier des charges et à nos spécificités d’accueil, le public concerné est âgé de plus de 18 ans, dont l’orientation s’établit à partir d’une décision d’admission de l’Aide Sociale à l’Enfance et de l’adhésion du couple à bénéficier d’un accompagnement globale centré sur la protection de l’enfance.

En savoir + sur le centre parental  

2018-10-03T17:02:16+00:00